Esko présentera au salon C!Print comment les dernières innovations logicielles facilitent la numérisation, l’automatisation et la connexion des systèmes.

Mise en avant de nouvelles innovations pour identifier la gâche, limiter les risques et optimiser les opportunités des entreprises.

L’événement C!Print de ce début d’année est l’occasion pour Esko de montrer comment ses solutions proposent une technologie qui facilite la connexion des personnes et des processus, l’accès aux données, l’automatisation des opérations et l’efficacité opérationnelle pour les entreprises du secteur de l’emballage et de l’étiquette.

À compter du 31 janvier, l’équipe Esko sera présente au cœur du Software Village sur le site Eurexpo Lyon et proposera des démonstrations et des débats dans le but de souligner l’importance de la numérisation, de l’automatisation et de la connexion des personnes et des processus pour relever les défis d’aujourd’hui et se préparer pour ceux de demain.

esko_november_release_2022

« Nous savons que les entreprises doivent actuellement relever de nombreux défis : crise énergétique, érosion des marges, pénuries de matériaux, manque de main-d’œuvre et déficits de compétences », explique Isabelle Manche, Directrice Générale France et Benelux d’Esko. « Les entreprises doivent impérativement examiner leurs activités et identifier les domaines où elles peuvent réaliser des améliorations significatives et augmenter l’efficacité opérationnelle de manière à survivre mais également prospérer. »

« Les marques et fournisseurs d’emballages et d’étiquettes d’aujourd’hui doivent faire face à une multitude de défis qui peuvent les paralyser. Nous avons donc développé nos dernières innovations logicielles spécialement dans le but de faciliter la connexion des personnes et des processus, l’automatisation des opérations et la réalisation d’améliorations opérationnelles », ajoute-t-elle. « Nous avons maintenant hâte de montrer aux visiteurs du salon C!Print comment Esko a développé les dernières versions de ses solutions en ayant ces défis en tête. »

isabelle_manche_esko

« Nous mettons sur le marché de nouveaux développements technologiques qui permettront au secteur d’avancer en aidant les entreprises à identifier la gâche, limiter les risques et optimiser les opportunités tout en se préparant pour les mégatendances annoncées pour 2023. »

« Nous savons par exemple que la reséparation manuelle des images et de la maquette pour garantir la précision requise des couleurs des marques peut être un processus laborieux et sujet aux erreurs », indique Isabelle Manche. « Avec l’ajout récent de notre nouveau module GMG OpenColor Connector à l’application Esko ArtPro+, nous créons un processus de conversion des couleurs plus fluide et plus efficace pour les imprimeurs d’emballages et d’étiquettes. Le module ArtPro+ GMG OpenColor Connector améliore la connectivité et l’échange de données entre les deux solutions. Cette intégration garantit une conversion des couleurs et un traitement des fichiers sans interruption et sans perte de métadonnées essentielles entre les systèmes, les deux solutions peuvent ainsi fonctionner de manière optimale », poursuit-elle.

« Nous mettrons également en avant les dernières mises à jour apportées à ArtiosCAD, le logiciel de conception structurelle le plus utilisé au monde », déclare Isabelle Manche. « Avec cette dernière version, Esko est la première entreprise à commercialiser les nouvelles normes de style de conception FEFCO en tant qu’outils paramétriques. Nous montrerons également comment cette version a été intégrée au flux automatisé complet, parallèlement à Studio et ArtPro+. »

« Esko répond aussi, suite à sa récente acquisition de Tilia Labs, au besoin de connexion et d’intégration de la chaîne de valeur complète par le biais de la numérisation en amont qu’ont les propriétaires de marques et les transformateurs. Nous avons hâte de montrer, lors du salon C!Print, comment la solution Tillia Phoenix de Tilia Labs a été intégrée à notre dernière version logicielle. Cette version, qui dispose d’algorithmes intelligents pour l’imbrication, l’estimation et le planning, souligne notre engagement, qui est de proposer des solutions logicielles et matérielles intégrées permettant d’accélérer le processus de commercialisation des biens de consommation emballés. »

Isabelle Manche précise que l’équipe présentera également d’autres améliorations apportées aux flux de production automatisés, telles que la nouvelle prise en charge multi-MIS dans Esko Automation Engine SaaS et de nouveaux outils de configuration dans WebCenter qui améliorent l’expérience de l’utilisateur.

Isabelle Manche fera partie des intervenants invités lors de l’événement C!Print de cette année, aussi bien dans le cadre de la table ronde La dynamique du marché des étiquettes : quelles perspectives pour les imprimeurs ?, le 31 janvier à 14 heures, que de la présentation DB Groupe poursuit sa transformation digitale avec l’intégration de la solution d’automatisation des flux de production de la société Esko et l’ERP d’Ethic Software, le 1er février à 14 heures.

Du 31 janvier au 2 février, le salon C!Print réunira une communauté de professionnels à la recherche d’inspiration et de solutions novatrices sur le site Eurexpo Lyon.

Le stand Esko (1C20) se trouve au cœur du Software Village, un espace où les visiteurs peuvent trouver des réponses à toutes leurs questions sur le Web-to-print, les flux de production automatisés et la conception graphique avec des conférences, des présentations et des masterclasses pour compléter l’expérience.

Pour plus d’informations sur les solutions Esko, consultez le site www.esko.com/fr

Nous contacter