Blue Label Digital Printing intègre le système SIG de CERM et le système de production Automation Engine d'Esko pour gérer efficacement une croissance qui a été multipliée par dix

Le système surveille l'état des travaux tout en gérant automatiquement la majeure partie de la production.

Miamisburg, OH (États-Unis), août 2017 – L'intégration d'un SIG performant et d'un système de production flexible peut transformer radicalement une société d'impression d'étiquettes. Blue Label Digital Printing (www.bluelabeldigital.com/) a combiné le SIG de Cerm (www.cerm.be) et le système de production Automation Engine d'Esko pour accélérer sa production tout en passant à un nombre raisonnable de personnes en prépresse et en multipliant ses ventes par dix.

Basée à Lancaster (Ohio), la société Blue Label Digital Printing est spécialisée dans la fabrication d'étiquettes personnalisées pour bière, vin, jus, épicerie fine, spiritueux, santé et beauté entre autres. Avec ses 50 employés et ses presses numériques HP Indigo, l'entreprise gère des grands et des petits lots avec des délais d'exécution de trois à cinq jours ouvrés. « Nous sommes une imprimerie entièrement numérique spécialisée dans l'étiquette et l'emballage, en particulier dédiée à la production d'étiquettes haute qualité en petits et moyens tirages. Nous proposons la meilleure qualité d'étiquettes commerciales, assortie d'un service hors pair, que le produit soit vendu sur le marché des producteurs ou pour finir dans les rayons d’une grande marque. Nous nous adaptons aux besoins de nos clients », fait remarquer Andrew Boyd, président de Blue Label Digital Printing.

Intégration d'un système SIG

Au service prépresse, la société employait une personne qui faisait à peu près tout, de la réception et du nettoyage de la maquette une pose à l'expédition des épreuves pour approbation, et à l'imposition de chaque travail avant qu'il passe en presse numérique. « Une seule personne assumait toutes les tâches en prépresse, puis nous avons ajouté un mi-temps. C'était un travail énorme », se souvient Phil Herington, responsable système chez Blue Label Digital Printing.

Blue Label utilisait un système SIG, mais la génération des rapports qu'ils souhaitaient utiliser était loin d'être simple. La société a décidé d'investir dans un système SIG de Cerm en raison de la flexibilité de sa base de données, qui permettait à Blue Label de sélectionner uniquement les données souhaitées. « En tant que petite entreprise, Cerm nous a facilité la mise en œuvre du SIG. Sans compter que la solution est évolutive. Et Andrew Boyd de souligner que « pour un fana de l'informatique, il était beaucoup plus simple de travailler avec la base de données SQL. Cerm nous a permis un développement plus rapide, avec pour objectif de relier le système à notre flux de production Esko Automation Engine ». Cerm, spécialiste des systèmes SIG, et Esko, spécialiste des systèmes de production d'étiquettes et d'emballage, sont des leaders de facto, qui se partagent la majeure partie des installations dans ces secteurs : plus de soixante systèmes intégrés à l'échelle du globe exploitent des presses d'étiquettes numériques, conventionnelles et hybrides. Lorsque ces entreprises ont réalisé leur achat, elles ont fusionné les systèmes aussi rapidement que possible.

Pour une impression numérique rentable

Si vous êtes imprimeur spécialiste du tout numérique, la plupart de vos travaux se feront en petit tirage. Vous devez donc apprendre à être rentable, même sur des travaux de 200 à 250 dollars. « Aussi, pour l'imprimeur, il s'agit de rendre les tâches sans valeur ajoutée aussi rentables que possible. Esko Automation Engine propose une fonction de répétition sans raccord (step and repeat) et la création d'épreuves qui dépassent tous les efforts humains », explique Andrew Boyd. « Notre service de prépresse peut alors créer de la valeur ajoutée en se focalisant sur la maquette une pose du client et non sur les tâches procédurales. »

Les travaux sont désormais terminés en deux phases. La préparation de la maquette une pose continue d'être réalisée manuellement, mais la création et l'approbation des fichiers d'épreuve, comme l'envoi des fichiers amalgamés step and repeat - de la maquette finale approuvée donc - vers la presse sont réalisés automatiquement par Automation Engine. Les opérateurs placent les fichiers dans un dossier Cerm, puis ces fichiers sont traités dans Automation Engine et préparés pour l'épreuvage, puis pour la presse.

« Depuis que les systèmes sont intégrés, notre société a connu un développement d'un facteur dix. Nous traitons environ 200 travaux par jour, quand ce chiffre était d'environ 20 précédemment », explique Andrew Boyd. « Travailler sans ce système serait aujourd'hui impossible. Nous avons vraiment augmenté notre débit sans embaucher beaucoup de personnel. Sans notre système en effet, il nous faudrait une pièce pleine de personnel uniquement pour réaliser manuellement toute la journée le travail de répétition. »

Automation Engine et Cerm démontrent leurs avantages

« Nous nous contentons désormais de placer le fichier dans le dossier Cerm, et Automation Engine s'occupe du reste. C'est un flux de travail unique utilisé pour générer et suivre la revue de toutes les épreuves. Nous utilisons un flux de travail conçu par mes soins. Une fois que le client approuve le fichier, un autre flux de travail prend le fichier et réalise l'imposition pour la presse », précise Phil Herington. « Pour le flux de travail de répétition de pose, un simple appui sur un bouton et le SIG de Cerm envoie à Automation Engine les informations JDF sur le job, la façon dont il doit être décalé, la dimension et les espaces requis, ainsi que le matériau de l'étiquette. » Automation Engine prépare les fichiers qui doivent être ripés pour la presse. Le SIG de Cerm recueille aussi les données sur l'état de chaque travail et en effectue un suivi sur toutes les étapes de production jusqu'à l'expédition - ces données comportant aussi les détails en presse.

« Nous avons un nombre surprenant de clients qui ont plus de 100 références. Traiter ces travaux sans la connexion entre Automation Engine et le système Cerm serait un véritable cauchemar », souligne Andrew Boyd.

Cerm prend tout le travail d'un même devis, et rassemble les travaux pour la production. Si l'étape de la planification exige toujours des tâches manuelles, le travail de planification de la production est réalisé par des outils automatisés. Phil Herington explique : « Considérons par exemple un travail composé de 60 étiquettes différentes. Cerm peut affecter dix commandes de tirage différentes au système de production, chacun avec des flux de six étiquettes différentes. Cerm envoie alors les détails à Esko Automation Engine, qui effectue automatiquement la répétition des six étiquettes pour chacun des dix tirages.

 

 

À l'avenir, une automatisation plus poussée

« Mais nous n'avons pas encore exploré tous les autres outils d'Automation Engine, et nous souhaitons encore examiner toutes les options. Esko propose une très large gamme de produits. Nous savons que nous pouvons faire encore davantage, en travaillant par exemple en 3D avec Esko Studio », fait remarquer Andrew Boyd. « Si vous devez être rapide pour obtenir les approbations, notre principal argument de vente est notre délai d'exécution suite à l'approbation des épreuves par le client. Si vous devez attendre deux à trois jours pour récupérer la maquette et les épreuves, ça ne marchera pas. Si vous ajoutez le temps de traitement d'un travail puis sa mise en presse, vous atteignez la limite de production. Avec Cerm et Automation Engine, il n'y a aucune attente pour imposer le travail une fois le fichier approuvé. Sans Automation Engine et Cerm, nous n'aurions pu être aussi rapide et avoir la réussite que nous connaissons aujourd'hui, et nous n'aurions jamais atteint le degré d'intégration entre le SIG et la production avec un tel niveau d'automatisation. »

À propos de Cerm

Cerm, qui fait partie du groupe Heidelberg, est un prestataire de solutions mondial spécialisé dans les logiciels professionnels de gestion et d'automatisation à destination des imprimeurs d'étiquettes petite laize classiques et numériques. Cerm est un vendeur indépendant, qui réalise des partenariats avec des leaders de l'industrie pour proposer à ses clients des solutions professionnelles complètes.

La société Cerm, représentée dans le monde entier, a son siège en Belgique et dessert des clients en Europe, en Australie et en Amérique du Nord, en proposant une assistance locale dans chaque région.

CERM
Esko
Nous contacter


Abonnez-vous
This website uses cookies and other tracking technologies. By using this website, you are agreeing to our
Privacy Policy.
This website uses cookies and other tracking technologies. By using this website, you are agreeing to our
Privacy Policy.