La solution unique d’Esko pour répondre à la nouvelle réglementation de la FDA sur l’étiquetage des denrées alimentaires

Gand (Belgique), le 17 novembre 2016 – – Suite à une annonce faite plus tôt dans l’année et selon laquelle la FDA (Food and Drug Administration) introduit une étiquette modernisée pour stipuler la composition nutritionnelle des aliments emballés, Esko dévoile une solution complète pour aider les fabricants à répondre à cette nouvelle réglementation.

« La nouvelle réglementation exige des fabricants d’aliments et de boissons qu’ils mettent à jour leur maquette d’emballage pour les produits vendus aux États-Unis. Le défi est de taille, ne serait-ce que du fait du volume de travail, mais aussi parce que l’agencement de l’étiquette doit corresponde exactement à ce que décrit la FDA », explique Philippe Adam, vice-président Global Marketing d’Esko. « Unique, notre solution permet aux fabricants de mettre en place une méthodologie et un processus clair pour résoudre cette problématique d’une façon extrêmement simple, et prépare aussi les fabricants à la future conformité réglementaire de leurs emballages en fournissant un flux de travail bien défini.

La solution proposée par Esko se base sur les technologies les plus récentes pour définir un flux de travail fiable et des capacités d’approbation et de contrôle qualité qui soient simples. Elle comporte également des modèles de tableaux des valeurs nutritionnelles, autorisant un placement simple des tableaux sur la maquette de l’emballage et le développement d’un emballage conforme.

Le design de la nouvelle étiquette des valeurs nutritionnelles a été revu, la nouvelle étiquette arborant une plus grande taille de police pour les éléments « Nombre de calories », « Portions par emballage » et « Taille des portions ». On relève aussi parmi les changements l’ajout de l’élément « Sucres ajoutés », en grammes et en pourcentage de la valeur quotidienne, ainsi qu’une mise à jour de plusieurs tailles de portions, afin qu’elles reflètent davantage les habitudes actuelles des consommateurs.

 

Adapter la méthode au fabricant

Esko a envisagé trois méthodes différentes pour mettre en œuvre la solution, méthodes qui sont fonction des besoins de chaque entreprise.

« Nous avons envisagé une approche complète pour trouver la solution qui relèvera parfaitement ce défi, en souhaitant que toute entreprise puisse l’utiliser, quelle que soit sa méthode actuelle de gestion des données », explique Philippe Adam. « Chaque entreprise peut opter pour la méthode qui répond le mieux à sa situation actuelle et utiliser les modèles de valeurs nutritionnelles mis à jour en toute confiance, sachant qu’elle optimisera son processus d’étiquetage des valeurs nutritionnelles en créant une source unique d’informations adaptées. »

La première méthode part de la marque. Si vos données se trouvent dans différents systèmes ou différents fichiers, vous pouvez créer des tableaux des valeurs nutritionnelles de A à Z en saisissant les données dans des modèles. Ces derniers sont centralisés afin de réaliser les processus de revue et d’approbation avant de les placer dans la maquette (voir schéma ci-après).

La seconde méthode part de la maquette. Si votre source de données est la maquette en cours et que vous ne gérez pas vos données par voie numérique, Esko fournit un plug-in pour Adobe® Illustrator® permettant de connecter le logiciel au flux de production et de proposer des modèles de tableaux des valeurs nutritionnelles. Vous pouvez ensuite insérer un nouveau tableau des valeurs nutritionnelles dans la maquette, mettre à jour les informations nutritionnelles, puis passer au processus de revue et d’approbation. Le plug-in permet de centraliser automatiquement les données en arrière-plan, ce qui facilite et accélère les mises à jour futures.

La troisième méthode est une intégration complète du système. Si vous disposez d’informations nutritionnelles structurées au sein d’autres systèmes externes, vous pouvez automatiser le processus de collecte des données nécessaire pour créer ou mettre à jour les tableaux des valeurs nutritionnelles. Vos données proviennent alors de sources externes, vous n’avez pas à les saisir manuellement. Elles sont ensuite préparées pour une revue et une approbation, puis sont automatiquement centralisées à des fins de mises à jour ultérieures.

« Si cette règlementation apportera au final plus de clarté à l’utilisateur, les transitions de ce type peuvent s’avérer complexes et perturbatrices », affirme Philippe Adam. « Nous pensons qu’il est de notre devoir d’aider les fabricants pour que cette transition vers de nouveaux modèles se fasse en douceur, et bien avant la date butoir de 2018. Nous avons mis au point une solution unique, et développé trois méthodes personnalisées différentes, les fabricants pouvant alors choisir celle qui correspond le mieux à leur degré d’exigences actuel.

 

Vous souhaitez davantage d’informations ?

Esko propose actuellement une série de wébinaires éducatifs pour expliquer et présenter dans le détail la solution et ses trois méthodes associées. Vous pouvez accéder à un enregistrement du premier wébinaire en cliquant ici. Le prochain wébinaire sera proposé en direct le 30 novembre, à 11 heures HNE. Si vous souhaitez participer à l’un des wébinaires ou si vous souhaitez discuter avec l’un de nos spécialistes pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse info.eur@esko.com

Contactez-nous
Esko
Nous contacter


Abonnez-vous
This website uses cookies and other tracking technologies. By using this website, you are agreeing to our
Privacy Policy.
This website uses cookies and other tracking technologies. By using this website, you are agreeing to our
Privacy Policy.