Esko sous le signe de l’« emballage simplifié » à la drupa - Esko

Esko sous le signe de l’« emballage simplifié » à la drupa

mars 23 2016

Gand (Belgique), le 22 mars 2016 Lors de la drupa 2016, Esko présentera plusieurs innovations significatives apportées à son offre de produits logiciels et matériels, et destinées à aider les clients à gérer, créer et produire des étiquettes, emballages, enseignes et éléments de PLV de meilleure qualité.

La réalité du marché d’aujourd’hui repose sur des tirages raccourcis, une production d’imprimés plus variée et des délais d’accès au marché accélérés, d’où des procédés et opérations plus complexes. Parallèlement, on assiste à une pénurie d’opérateurs qualifiés. Ces tendances mondiales se retrouvent à tous les niveaux du processus de fabrication des emballages, du concept au rayon, de la marque au concepteur, et des ateliers prémédias et de photogravure aux imprimeurs/transformateurs.

Les visiteurs qui se rendront à la drupa auront l’opportunité de découvrir de quelle manière les solutions Esko peuvent les aider à améliorer leurs opérations et faire face à ces enjeux pressants.

Tirages et délais de livraison raccourcis

Pour être sûres d’attirer l’attention des consommateurs, les marques se sont diversifiées. Tailles diverses, introduction de nouvelles saveurs, campagnes marketing régionales... Si ces variantes accentuent l’attrait des produits en rayons, elles peuvent toutefois avoir un profond impact sur la production des emballages et des étiquettes.

Et ce n’est pas tout. Il faut aussi compter avec les contraintes de conformité réglementaire, qui se traduisent par davantage de langues et de marquages sur les emballages, et nécessitent des mises à jour fréquentes.

Pour les marques de produits de grande consommation (CPG), ces développements représentent des enjeux distincts en matière de gestion et de production, impactant en conséquence les agences prémédias, les photograveurs et les transformateurs opérant dans les emballages, les étiquettes, les enseignes et les éléments de PLV. Tous doivent gérer des lots plus petits d’étiquettes et d’emballages imprimés, pour toujours plus de références d’articles, tout en maintenant des délais de livraison à flux tendus et en satisfaisant à des exigences de qualité plus strictes.

« Le nombre de travaux par équipe horaire ne cesse d’augmenter. Aujourd’hui, les transformateurs d’étiquettes et d’emballages, les enseignistes et les fabricants d’éléments de PLV passent plus de temps au réglage de leurs presses d’impression et équipements de transformation, entre chaque travail, qu’aux tâches proprement dites d’impression et de transformation, » constate le président d’Esko, Udo Panenka. « Les changements au niveau de la presse doivent être exécutés plus rapidement pour que les marges puissent être maintenues. Et il en va de même pour la conception, la création graphique et le calage des travaux : les contraintes en termes de délais, qui se veulent toujours plus courts, exigent un rendement accru pour ces procédés et un meilleur contrôle de l’ensemble des opérations.

Esko facilite ces défis pressants en intégrant et en simplifiant chaque étape de la gestion des emballages, du prépresse et du processus de production. C’est la raison pour laquelle nous avons choisi comme thème pour la drupa Packaging Simplified, à savoir l’emballage simplifié. »

Flux de production intégrés et connectés

Dans le contexte actuel, pour maintenir leur rentabilité, les imprimeurs et transformateurs doivent pouvoir compter sur des flux de production et prépresse intégrés avec leur opérations et connectés à l’ensemble de leur chaîne d’approvisionnement mondiale, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Consciente de ces impératifs, la société Esko exposera à la drupa des solutions uniques et puissantes répondant à ces exigences pour chacune des étapes du processus de production, du concept à la finition, en passant par l’impression.

Mais les difficultés ne s’arrêtent pas là. Les transformateurs d’emballages et prestataires prémédias doivent aussi mûrement réfléchir à la conception structurelle, afin que les formes soient parfaitement adaptées aux objectifs et aux besoins de la finition. Ils doivent ainsi développer des conceptions prêtes pour l’impression, tout en gérant les contraintes de codes-barres, de contenu critique et autres éléments réglementaires requis. Ils doivent également préparer des plaques d’impression et formes de découpe convenant à tous les types de sortie possibles, souvent dans des environnements de production mixtes utilisant conjointement l’impression numérique et l’impression conventionnelle, chacune présentant ses propres spécificités. Mais qu’il s’agisse d’impression offset, flexo, hélio ou numérique, les couleurs des marques doivent être reproduites avec exactitude et cohérence.

Fort de plusieurs décennies d’expertise, Esko comprend et maîtrise parfaitement toutes ces complexités, et propose des technologies intelligentes et éprouvées qui permettent aux transformateurs de bénéficier d’un flux de production fluide et efficace tout en simplifiant les processus et rationalisant les coûts. C’est la raison pour laquelle Esko représente le choix qui s’impose pour tous ceux qui veulent profiter des atouts de l’emballage simplifié.

Remède à la pénurie d’opérateurs/utilisateurs qualifiés

Les enjeux actuels sont tournés vers une qualité parfaite, un respect de l’environnement et une combinaison plus complexe de technologies d’impression. Mais parallèlement, les sociétés se voient confrontées à une pénurie de compétences, une difficulté humaine qui vient s’ajouter aux complexités opérationnelles. « Cette situation est loin d’être anodine, » poursuit M. Panenka. « Au fil de nos développements et perfectionnements produits, nous avons l’occasion de nous entretenir avec de nombreux entrepreneurs. Par ailleurs, nos responsables produits ont procédé à une analyse des demandes d’assistance sur une période prolongée. Ils se sont intéressés aux opérateurs, observant leurs méthodes de travail et cherchant à identifier les améliorations possibles. Ce niveau d’intimité avec les clients nous a permis de mettre au point des changements révolutionnaires au niveau des interfaces utilisateur matérielles comme logicielles. »

« Nous allons poursuivre notre chemin vers l’emballage simplifié, repris sous notre thème Packaging Simplified, qui incarne notre promesse envers le secteur, » continue M. Panenka. « Lors de la drupa, les visiteurs qui se rendront à notre stand auront l’occasion de découvrir de multiples manières d’appliquer ce thème à leurs propres opérations. Notre objectif est que chaque composante du processus de production reflète une expérience utilisateur extraordinaire, tant au niveau des logiciels que des équipements matériels, et ce afin de réduire la courbe d’apprentissage tout en renforçant la souplesse, la rapidité, la productivité et la qualité. »

Et M. Panenka de conclure : « Le monde devient de plus en plus complexe. Chez Esko, nous aidons nos clients à maîtriser cette complexité grandissante en leur proposant des solutions innovantes. Grâce à notre vaste expérience, nous avons redéfini notre offre afin qu’ils puissent bénéficier d’une gestion efficace des courts tirages, d’une amélioration du temps machine, d’une diminution des erreurs et d’un maintien de la qualité. Avec son concept Packaging Simplified, Esko incarne le partenaire commercial privilégié des entreprises désireuses de rester prospères dans le monde de demain. »

La drupa se tiendra à Düsseldorf, en Allemagne, du 31 mai au 10 juin 2016. Esko, ainsi que sa société sœur X-Rite Pantone et ses filiales Enfocus et MediaBeacon, seront présents Hall 8b, Stand A23.